Accessibilité Aller au menu Aller au contenu Plan du site Contact

Sons
d'Automne
Bulle musique
Bulle danse
Bulle thatre
bulle horaires amnags
bulle Mtiers du son/Musiqe à l'image
bulle Pratiques Amateur

Vous êtes ici : Accueil > La Saison > Agenda > En savoir plus...



A la française avec l'orchestre des Pays de Savoie

musique classique

Mardi 30 Janvier 2018 à 19h

Eglise Sainte Bernadette, Annecy


Tarifs :

Tarif A
Consultez la grille des tarifs ici



Distribution :

Gabriel Pidoux : hautbois
Orchestre des Pays de Savoie,
direction : Nicolas Chalvin


Programme :

Six épigraphes antiques de Claude Debussy
Concerto pour hautbois n°3 opus 7 de Jean-Marie Leclair
Sinfonietta opus 52 d’Albert Roussel
Tapis pour cordes d’Isang Yun
Danse des sauvages tiré des Indes galantes de Jean-Baptiste Rameau


Durée : 1h

 1ère partie par l'orchestre à cordes départemental de la Haute-Savoie

D’une durée de 15 à 20 minutes, le programme de l’Orchestre à Cordes Départemental sera composé d’œuvres de pièces d’Alessandro Marcello, Cyrille Lehn et de Jean Sibelius

Soutenu par le Département de la Haute-Savoie, ce projet permet à des élèves violonistes, altistes, violoncellistes et contrebassistes inscrits en cycle II dans les écoles de musique de la Haute-Savoie de mener un projet commun de pratiques collectives avec un orchestre professionnel.

 

 

La suite du programme vous présente différents aspects de la musique française, de Rameau à nos jours, vous invitant au voyage.

 

Jean-Marie Leclair fera sa carrière entre l’Italie, la Hollande et Paris. Son concerto pour hautbois sera interprété par Gabriel Pidoux, Prix du public du dernier concours international « BE the ONE » de Ljubljana, organisé dans le cadre du réseau européen « ONE is more ».

 

Albert Roussel qui fut élève de Vincent d’Indy a commencé pour sa part une carrière de marin. Sa Sinfonietta, écrite en 1934, propose de façon ramassée, des couleurs pour les cordes gardant l’influence de Claude Debussy. Pilier de l’école française, nourri d’influences de différents horizons, Debussy compose en 1914 Six épigraphes antiques. Écrits à l’origine pour piano à quatre mains, ils symbolisent un des projets du compositeur, une synthèse un peu hors du temps, qui se trouve être l’opposé de l’école allemande de l’époque.

 

Tout comme Toru Takemitsu, Isang Yun sera l’un des grands compositeurs du XXe siècle. Il effectuera en pionnier, une synthèse des influences de l’Asie et du langage savant européen, souvent à l’aide de fines trames sonores comme Tapis pour cordes composé en 1987.

 

Pour clore ce concert, la danse des sauvages de Rameau, autre père théoricien de l’école française nous ramène tout à la fois à l’évocation de l’ailleurs et les sons d’un air familier connu de tous… Lever de Rideau (1re partie) par l’orchestre à cordes des élèves des écoles de musique de la Haute-Savoie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Coproduction avec l’Orchestre des Pays de Savoie
Manifestation aidée par Musique Nouvelle en Liberté
Projet initié avec le réseau des écoles de musique.


Billetterie : au Consevatoire