Accessibilité Aller au menu Aller au contenu Plan du site Contact

Sons
d'Automne
Bulle musique
Bulle danse
Bulle thatre
bulle horaires amnags
bulle Mtiers du son/Musiqe à l'image
bulle Pratiques Amateur

Vous êtes ici : Accueil > Festival Son d'Automne > Présentation


 

 

 




















du 18 au 25 novembre 2017 – Annecy

 

VIS-À-VIS

 

Pour cette septième édition du festival Sons d’automne, nous avons programmé 9 concerts qui vous permettront de découvrir des créations mises en regard avec des oeuvres des siècles
passés.

 

Si la musique d’aujourd’hui est souvent considérée comme difficile d’approche et peut paraître enfermée dans un ghetto, Sons d’automne devrait vous permettre de mieux comprendre les filiations à travers l’histoire de la musique, notre objectif étant de relier le passé et le présent sans cloisonnement. On désigne couramment par musique contemporaine, la musique savante (par opposition à la musique populaire) composée depuis 1945.

 

La musique née de l’avant-garde des années 1950 a longtemps marqué les esprits parce qu’elle rompait totalement avec le passé sans mélodie identifiable, sans régularité rythmique et sans organisation des sons par des tonalités. Cependant, la compréhension des nouveaux systèmes musicaux demande du temps : Giovanni Maria Artusi n’a-t-il pas qualifié « d’insupportables à l’oreille » les madrigaux de Monteverdi, dans un essai sur les imperfections de la musique moderne (1600-1603) ?

 

Existe t-il un langage universel de la musique ? Peut-on aimer Debussy et la création de Aurelio Edler-Copes dans le programme avec le quatuor Bela le lundi ? Est-ce que la messe Notre Dame de Machaut peut être comparée à l’oeuvre de Daniele Ghisi dans le concert du jeudi avec l’ensemble Musica Nova ? Une pièce de Ligeti peut-elle être associée au jazz de Joachim Kühn dans le concert de clôture avec les ensembles OpCit et les Musiques à Ouïr ?
La confrontation des époques sera aussi dans la façon de traiter les formations instrumentales. Ainsi l’ouverture du festival présentera « Fragments », pièce commandée à l’auteur Pierre Kuentz et au compositeur Samuel Sighicelli, artistes en résidence au conservatoire. Dans la tradition de l’écriture, nous y retrouverons
un orchestre symphonique avec un effectif romantique de 48 musiciens avec des comédiens. La forme laisse une place à l’autodétermination et à la révolte des musiciens, plus de chef !
Et un espace public, celui du forum de Bonlieu, où le spectateur est immergé dans la création et peut se déplacer.

 

Saluons les compositeurs Thierry Blondeau, Florence Baschet, Alexandros Markeas, Karl Naegelen, Luca Antignani qui ont été en résidence à Annecy dans les 15 dernières années et qui seront réunis dans un programme invitant Purcell à leur « table » : vous bénéficierez des kaléidéophones créations vidéo-musicales
dans des murs du XVIIIe siècle d’une aile du conservatoire, un autre vis-à-vis du festival.

 

À nous les questions ! À vous les réponses !
Je vous souhaite une magnifique semaine musicale

 

Jean Paul Odiau

Directeur artistique


Feuilletez la programmation du festival ici